7 conseils d'un EXPERT pour dresser un chiot qui devient un chien doux

Aucun commentaire

chien Puppy

FORMER UN CHIOT QUI DEVIENT UN CHIEN DOUX

Mon chien et moi nous promenons dans le parc pour chiens presque tous les jours, c'est pourquoi j'entends souvent les gens se plaindre du comportement de leur animal :

  • "Ma Lola a perdu ses dents", ou
  • "Rover grogne sur les autres chiens,"
  • Et mon préféré "Lucky m'a mordu hier sans raison".
Parfois, je suis très frustrée par de telles remarques car certains propriétaires ne comprennent toujours pas que le comportement de leur animal est le résultat direct de leurs actions ou de leur inaction.

Un chien ne mord pas, ne grogne pas et n'agit pas agressivement sur un coup de tête. Il y a toujours quelque chose qui se passe - une maladie, un problème de comportement ou un dressage inapproprié.

Cependant, il est rare que l'on veuille avoir un chien agressif ou un chien qui transforme la maison en désordre, n'est-ce pas ?

Si vous lisez cet article, vous faites partie de ces propriétaires qui veulent faire le meilleur pour leur chiot.

De nombreux articles se concentrent sur la façon d'accueillir le chiot à la maison ou de l'éduquer, mais je vais examiner le problème sous un autre angle.

Aujourd'hui, nous allons donc parler de sept conseils pour élever un chien doux.

1 ENTRAÎNEMENT À L'OBÉISSANCE

N'écoutez jamais si on vous dit qu'un chiot n'aura pas besoin de dressage à l'obéissance. Ils ne connaissent rien aux chiens.

Le dressage à l'obéissance ne consiste pas seulement à enseigner les tours impressionnants que vous voyez les chiens exécuter à la télévision.

C'est essentiel pour le bien-être de votre chien et pour établir votre rôle de chef de meute - celui auquel votre chiot doit obéir.

Ce qui est également important, c'est votre attitude.

Si vous vous montrez calme et détendu, votre animal imitera votre comportement et deviendra un compagnon amical et confiant. Vous pouvez aider à faire avancer les choses en récompensant le chiot lorsqu'il est calme.

2 SOCIALISER, SOCIALISER ET SOCIALISER

Le travail le plus important que vous ayez à faire en tant que propriétaire de chiot est de vous assurer que votre mignon petit chien est exposé à différentes personnes, objets, scènes, etc.

C'est une période où le chiot est encore curieux du monde qui l'entoure et ne se méfie pas des nouvelles choses et expériences.

C'est un moment crucial du développement du chien, car un chien non socialisé peut être terrifié par des objets insignifiants comme les poubelles et/ou mal réagir face à des personnes portant des chapeaux, par exemple.

De plus, la socialisation est nécessaire si vous voulez qu'un chiot s'entende bien avec les enfants, les autres chiens et les chats.

3 CHOISIR LA RACE AVEC SOIN

Il n'est pas rare que les gens choisissent une race de chien "à la mode" pour la donner quelques mois plus tard parce qu'ils ne peuvent pas la supporter. Ou bien ils se retrouvent avec un chien hors de contrôle et qui fait ce qu'il veut.

  • Mon conseil est de faire des recherches sur le tempérament de la race que vous souhaitez et de vous assurer que vous êtes à la hauteur.
  • Voyez ce que les autres propriétaires ont à dire, lisez ce à quoi vous pouvez vous attendre sur son développement et découvrez à quel point l'entraînement serait difficile.
  • Faites des recherches sur les parents du chiot, si possible. Cela vous donnera une très bonne idée de la façon dont votre chiot se développera.
  • Ne vous laissez pas non plus tromper par sa taille. Certains petits chiens sont des pisteurs vicieux et peuvent être plus difficiles à dresser que certains grands chiens.

4 FORMATION SUR LES CAISSES

Il est important que votre chiot sache qu'il ne s'amusera pas 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 dans votre maison et qu'il y aura des périodes où il sera seul.

Sinon, vous la verrez courir dans les chambres toute la journée et toute la nuit et gémir/aboyer lorsque vous quittez la maison.

5 MORTS DE PIN

Les jeunes chiots mordent souvent pendant les jeux parce qu'ils ont l'habitude de jouer à la dure avec leurs frères et sœurs.

Cependant, ce n'est pas un trait que vous devez encourager.  Ainsi, si vous voulez entraîner votre chien à être doux, vous devez enseigner à Lola l'inhibition des morsures.

Par exemple, lorsque Lola vous mord, criez fort et arrêtez de jouer avec elle. Elle finira par comprendre que mordre ne signifie pas jouer et finira par arrêter de le faire.

6 N'ENCOURAGENT PAS LE GARDIENNAGE

Les gens pensent souvent qu'un chiot qui grogne sur un jouet ou un plat de nourriture est "mignon". Eh bien, ce ne sera plus aussi adorable quand Lola grandira et continuera à protéger ses "affaires" avec acharnement, n'est-ce pas ?

Vous devez mettre fin à tout comportement de garde que vous observez dès que possible. Apprenez à votre chiot à "échanger" l'objet gardé contre des friandises ou à demander l'aide d'un professionnel.

7 N'OUBLIEZ PAS LE TEMPS DE JEU

Un chien qui s'ennuie est un chien très susceptible d'avoir des ennuis. Mais un chien fatigué est un chien heureux et doux, qui ne fera pas de bruit pendant la nuit.

Veillez à lui fournir une bonne dose de stimulation physique et mentale pendant la journée, afin que Lola ne soit pas une boule d'énergie à votre retour à la maison.

Élever un chiot est une responsabilité aussi importante que celle d'un enfant.

Ce sont vos actions qui déterminent le type de chien que votre chiot va devenir.

Dans certains cas, la génétique joue un rôle, mais tant que vous amenez un chiot correctement et que vous prenez les mesures appropriées pour contrer tout comportement indésirable, vous élèverez un chien doux et content de sa vie.


Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Remarque:
- Ne postez pas de commentaires de spam. Il sera supprimé après notre examen.
- Évitez d'inclure des URL de sites Web dans vos commentaires.